En toute sécurité avec le Li-ion

Toyota Material Handling France

Publié le 3 novembre 2021 - 3 minutes de lecture

Maintenance , Manutention , Lithium-Ion

En toute sécurité avec le Li-Ion | Toyota Material Handling France

Les particularités des chariots équipés d’une batterie Lithium-Ion en font des alliés de poids pour améliorer la sécurité dans les entrepôts.

L’INRS le reconnaît : « les entreprises de logistique sont dépendantes des exigences de leurs clients, comme de celles des fournisseurs et soumises à une forte concurrence. Elles doivent aussi gérer des contraintes fortes en termes de délais, de flexibilité, de diversité des marchandises… ». Ces spécificités en font un secteur particulièrement exposé aux risques professionnels. En France, chaque année, un salarié sur dix est victime d’un accident du travail avec arrêt. Selon l’INRS, Les salariés du secteur de la logistique sont plus souvent accidentés que les salariés des autres secteurs d’activités et la gravité des accidents qu’ils subissent est nettement plus élevée que la moyenne. Les manutentions manuelles sont à l’origine de 50 % des accidents, qui concernent le plus généralement un renversement latéral du chariot et dans un tiers des cas, un heurt de piétons. Beaucoup des arrêts de travail sont également liés aux TMS (Troubles Musculo Squelettiques), du fait des nombreuses manipulations de charge que les opérateurs doivent effectuer.

Réduire les TMS grâce aux chariots Li-Ion

Les matériels de manutention doivent donc évoluer en ce sens et permettre aux entreprises qui en font l’acquisition de garantir un environnement le plus sécurisé possible. La technologie Lithium-Ion est en ce sens une opportunité pour les constructeurs de proposer des chariots offrant plus de confort et de sécurité. En effet, parce que l’utilisation de la batterie Li-Ion n’impose pas des cycles de charges et décharges complets, il n'est pas nécessaire de changer de batterie sur site si les conditions de recharges rapides d’opportunités permettent de conserver suffisamment d’énergie pour utiliser le matériel. Les opérateurs ont ainsi moins de manipulations à effectuer sur le chariot et limitent donc une des causes potentielles aux TMS. Ces chariots nouvelle génération répondent aux recommandations de l’INRS : « malgré la mécanisation des moyens de manutention, les préparateurs de commandes, conducteurs et livreurs, sont toujours amenés à soulever, déplacer ou transporter des charges, parfois sous pression de temps. La réduction des manutentions manuelles est un axe prioritaire de la prévention des risques dans ces secteurs d’activités ».

La conception-même des batteries au Lithium-Ion, qui se composent de différentes piles, permet de revoir le design du chariot et d’en faire un matériel plus stable, grâce à une meilleure répartition des poids.

Risque d’incendie : l’importance d’un bon BMS

Les chariots équipés de batterie au Lithium-Ion sont également dotés d’un BMS (système de gestion de la batterie), qui surveille les éventuelles surcharges et déclenche la mise en sécurité de la batterie si besoin. Un bon BMS permet donc de prévenir le risque incendie en mettant l’engin hors tension si les températures venaient à trop augmenter. Pour l’entreprise qui adopte la technologie Lithium-Ion, un constructeur également fabricant de cet élément complémentaire essentiel, sera une garantie supplémentaire.

Si le Lithium-Ion offre de nombreuses améliorations en matière de sécurité et de santé au travail, il convient toutefois de rappeler que beaucoup d’accidents peuvent être évités par le seul respect des recommandations des constructeurs : utilisation de l’engin dans les situations pour lesquelles il a été conçu, qu’il s’agisse de l’opération elle-même ou de la charge transportée, formation adéquate du cariste et de son encadrement... Une modélisation des flux dans l’entrepôt et la mise en place d’une signalétique adaptée suite à cet examen pourraient également prévenir un certain nombre de heurts piétons.

PLUS D'INFORMATIONS SUR  NOS CHARIOTS AU LITHIUM-ION