Ecochem opte pour les rayonnages et le système de navettes de Toyota

Toyota Material Handling France

Publié le 25 novembre 2020 - 5 minutes de lecture

Manutention , Logistique , Rayonnage

Radionavette Toyota Material Handling

À propos d'Ecochem

Dans son usine de Willebroek, Ecochem International produit des additifs ignifuges à base d'écoproduits. Ce secteur connaissant actuellement une forte croissance, la construction d’un nouvel entrepôt s’imposait. Ecochem fait depuis quelques années partie du groupe Incendin. L’ambition du groupe est de permettre à Ecochem de connaître une croissance organique et rechercher des opportunités de reprises, tant sur le marché des additifs ignifuges que sur celui des produits d’extinction du feu. « La construction de notre nouvel entrepôt s’inscrit dans cette stratégie » déclare Tim Beulens, directeur des opérations chez Ecochem.

C’est pourquoi l’usine de Willebroek est appelée à devenir la plaque tournante du groupe, du fait notamment de son emplacement d’un point de vue logistique, à proximité du canal maritime Bruxelles-Escaut. « Nous démarrons la production de nos formules chimiques ignifuges avec une large gamme de sels inorganiques, dont les phosphates. Diverses matières premières sont transportées en vrac par bateau, depuis le fournisseur jusqu’à l’usine de Willebroek. Les procédés de fabrication constituent un ensemble complexe de traitements physiques, dont le séchage, le mélange, la micronisation, le compactage, la dispersion, etc. », explique Tim Beulens.

FAITS ET CHIFFRES

Stockage efficace de 3 300 bigbags grâce au système de rayonnages et radionavettes Toyota.

 

3 300 emplacements bigbag*

Il y a de cela quelques mois, Ecochem inaugurait un nouveau bâtiment administratif à Willebroek. Situé au même endroit, le hall d’usine est quant à lui opérationnel depuis un an déjà. Grâce à la construction d’un nouvel entrepôt, l’entreprise est passée de 1 000 à 2 500 emplacements bigbag. Depuis quelques semaines, elle compte une nouvelle extension de 2 500 à 3 300 emplacements bigbag. « Grâce à la solution de rayonnages de Toyota, nous avons réussi à réaliser une capacité de stockage maximale dans un espace restreint », constate Tim Beulens.

Pour l’aménagement de son entrepôt, Ecochem a réalisé un comparatif opposant des rayonnages séparés à des rayonnages en accumulation (drive-in) et des rayonnages avec un système de navettes. Le choix s’est porté sur cette dernière option avec deux navettes. Le gros avantage de ces dernières, c‘est qu’elles ne risquent pas de dévier vers la droite ou la gauche dans les rayonnages, et que les bigbags ne sont donc plus déchirés lors du stockage ou du prélèvement. « Ces additifs en poudre occasionnent beaucoup de poussière lorsque les bigbags se déchirent, et grâce à ces navettes, l’entrepôt reste impeccable », ajoute Tim Beulens. « Nous avons finalement opté pour un système LIFO, avec 12 rangées par canal. Deux canaux suffisent pour un chargement de 24 bigbags, ce qui explique que le problème FIFO-LIFO ne se pose pas vraiment chez nous, puisque chaque canal accueille un chargement complet avec des produits identiques », souligne Tim Beulens. Par ailleurs, Ecochem a installé un bloc de rayonnages séparé pour le stockage des excédents. « Nous utilisons d’ailleurs toujours notre ancien entrepôt, même si nous y stockons surtout les matières premières brutes, tandis que les produits finis sont stockés dans le nouvel entrepôt », précise Tim Beulens.

Ecochem opte pour les chariots et les rayonnages de Toyota.

 

Confiant dans son partenariat avec Toyota

Ecochem a interrogé le marché, à la recherche de rayonnages. « Nous avons demandé plusieurs devis, mais ce qui nous a convaincu chez Toyota, c'est qu'ils proposent leurs propres navettes, alors que la plupart des concurrents se contentent de les acheter. Nous utilisions d’ailleurs déjà un certain nombre de chariots élévateurs de la marque, et en étions tout à fait satisfaits, de sorte que nous n’avions pas à faire à un partenaire inconnu », nous explique Tim Beulens, qui fait en outre remarquer que Toyota est considéré par Ecochem comme un fournisseur haut de gamme. C’est la raison pour laquelle leur choix s'est porté sur le chariot à mât rétractable BT Reflex, utilisé pour stocker des palettes jusqu’à 1 300 kg à l’emplacement le plus élevé dans l’entrepôt.

Toyota, fournisseur de chariots élévateurs et rayonnages, offre des solutions orientées client.

 

Des solutions de manutention et de stockage orientées client

La marque est très réactive, ce qui est un gage de qualité. « Nous obtenons des réponses rapidement, ce qui est en définitive le souhait de chaque client », poursuit Tim Beulens. Ecochem estime qu’il est primordial que le fournisseur de chariots élévateurs et de rayonnages soit sur la même longueur d’onde. « Cela se traduit par des solutions orientées client, et susceptibles d’être ajustées par la suite si besoin est », indique Tim Beulens. Comme notamment, l’ajout à posteriori de deux canaux supplémentaires ; la transformation d’un canal en couloir de secours, débouchant sur une porte de secours. Il a fallu pour cela poser des parois supplémentaires, afin de respecter toutes les consignes de sécurité. « Nous sommes certains de pouvoir compter sur notre fournisseur de rayonnages. C'est d’ailleurs nécessaire car nous envisageons d’intégrer dans un futur proche un système de gestion d'entrepôt avec suivi du code-barres. Combiné avec le système de navettes, c'est la solution parfaite pour améliorer sensiblement la productivité de l’entrepôt », conclut notre interlocuteur.

 

*bigbag : grand conteneur souple

 

 

> En savoir plus sur les solutions de stockage

Demande de documentation

 

Livre blanc rayonnages | Manutention | Toyota Material Handling